Comment reconnaître ses faiblesses ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Alors que la société contemporaine pousse en général les individus à n’exposer que leurs points forts tout en dissimulant leurs points faibles, l’identification de ses défauts est une démarche positive et constructive. En effet, discerner nos défaillances nous permettra non seulement de nous améliorer ou, dans le pire des cas, apprendre à vivre avec ces faiblesses en les acceptant et en les intégrant à notre vie quotidienne.

Admettre ses faiblesses, c’est augmenter sa confiance en soi

Il n’est possible de s’améliorer que si l’on apprend à se connaître. Si lister ses forces est bien-entendu chose essentielle, la connaissance de soi passe également par le discernement de ses défaillances. Ce que j’admets comme une faiblesse dans ma vie personnelle me rend tout à fait capable de travailler sur le dit point faible. Si par exemple, je sais que je suis d’un tempérament colérique et que la moindre remarque de mon entourage me fait monter sur mes grands chevaux, je suis en mesure de chercher une solution pour mieux maîtriser mes sautes d’humeur à l’avenir, en m’inscrivant à un cours de méditation ou de sophrologie, ou encore tout simplement en pratiquant des exercices respiratoires à mon domicile. A titre d’exemple, une autre façon de canaliser son agressivité est la pratique régulière d’un sport.
Si toutefois, après maints efforts, il vous apparaît compliqué voire impossible de changer un de vos plus gros défauts, l’accepter et l’intégrer dans votre vie s’inscrit dans une démarche saine d’amour de soi.

Accepter ses failles et en transformer certaines en atouts

Si vous êtes capables de lister vos points faibles autant que vos points forts et de les regarder avec honnêteté, votre bien-être augmentera. Vous porterez un regard plus honnête sur vous-même et vous reconnaîtrez de ce fait vos limites.
S’il est sans doute difficile de reconnaître ses faiblesses et de les évincer toutes, il est toutefois possible d’en métamorphoser certaines en atouts quotidiens. Vous êtes timides et vous avez du mal à parler devant un grand public? A moins que votre profession exige que vous développiez très rapidement des talents d’orateur, vous pouvez demander de l’aide à votre cercle d’amis. Sollicitez de prendre la parole en leur présence pendant quelque temps. Peu à peu, votre confiance en vous sera stimulée. Félicitez vous pour chaque petit progrès accompli. Si toutefois, vous n’êtes vraiment pas à l’aise avec l’idée de parler devant un groupe restreint, vous pourrez toujours utiliser votre caractère introverti à des fins de création artistique ( musique, dessin, peinture, écriture).

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »